L’amour au coeur de la naissance

par Josianne Geoffrey (geoffroy.j@videotron.ca)

Couple, </script></script></script></script></script> femme enceinte” width=”250″ height=”249″ align=”left” hspace=”10″ vspace=”10″ />Dès le moment où nous décidons d’avoir un enfant, </script></script></script></script></script> déjà quelque chose change dans le couple. Je me souviens des regards, </script></script></script></script></script> de l’attention, </script></script></script></script></script> de notre complicité encore plus grande qu’à l’habitude. Il me semble que nous devenions tout à coup encore plus tendres, </script></script></script></script></script> plus doux et je dirais même, </script></script></script></script></script> encore plus à l’écoute des besoins intimes de l’autre. Déjà, </script></script></script></script></script> il y a cette envie de sentir l’autre dans toute sa magnificence et de fusionner avec lui. Nous désirons donner à cet acte de création une connotation presque sacrée. Nous voulons donner le meilleur de nous-même, </script></script></script></script></script> car nous avons le souhait de nous élever et de permettre à la vie de vivre au cœur de nos corps et de nos âmes…</p>
<p>Finalement tout cela c’est l’amour! D’accord! Mais après avoir entendu ce mot vingt millions de fois sans en cerner complètement le sens, </script></script></script></script></script> j’ai compris cette fois que l’amour finalement n’avait pas besoin de s’expliquer; il n’avait qu’à être pour que je saisisse tout son sens. Je n’avais qu’à le sentir! Et maintenant, </script></script></script></script></script> je le sentais encore plus, </script></script></script></script></script> car il était là. Dans mon ventre!</p>
<p>L’amour d’un enfant commence par l’amour de soi. À partir du moment où nous sommes en lien profond avec notre réelle nature, </script></script></script></script></script> notre essence, </script></script></script></script></script> nous savons que nous sommes dans le vrai, </script></script></script></script></script> dans la vérité. À ce moment, </script></script></script></script></script> nous sommes en lien avec l’univers, </script></script></script></script></script> avec la source même de la création du monde. Dans notre ventre de femme, </script></script></script></script></script> cette magie et cette force brute mettent tout en œuvre pour créer un être à part entière. Je me souviens de cette sensation merveilleuse et intense que je ressentais lorsque j’étais enceinte, </script></script></script></script></script> j’avais l’impression d’être intimement lié à la vie dans son sens large et fort! Rien ne m’aurait arrêté, </script></script></script></script></script> j’aurais escaladé des montagnes, </script></script></script></script></script> j’aurais sauvé le monde de la famine. Je croyais être la seule à vivre cela et je n’en parlais à personne. Presque gênée de me sentir si bien et si confiante! Il faut rester en contact avec cela.</p>
<p>Le yoga est un mode de vie et non une mode que l’on décide de pratiquer pour convenir aux standards de notre société. Le yoga demande une ouverture d’esprit, </script></script></script></script></script> un profond désir d’améliorer son bien-être par un engagement sincère envers soi. Nous devenons ainsi responsables de notre bonheur et de notre santé.</p>
<p></script></script></script></script></script><img src=Le yoga est d’abord et avant tout un geste d’amour pour soi et un moment que l’on s’accorde afin de revenir en ce lieu qui est notre moi profond. Dans cet espace, nous sommes calmes et lucides. Nous voyons très clairement nos forces et nos faiblesses et nous les accueillons avec amour. Nous n’avons plus de peurs, plus de doutes et nous sentons la paix s’installer profondément. Une femme calme et sereine qui cultive la résilience et qui honore la vie sera sans nul doute mieux préparée pour affronter les bouleversements et les changements à venir dans sa vie de mère. Une femme renouant avec la nature et se connaissant a plus de chance de vivre l’accouchement qu’elle désire.

Devenir consciente de celle que nous sommes nous permet de vivre en communauté avec plus de sollicitude et moins de jugement. Nous sommes donc à même de « prendre » notre enfant en étant sans attentes. Il sera ce qu’il est et nous l’aimerons pour ce qu’il est. Il ne vient pas combler un manque, mais s’ajoute à l’amour déjà présent. Il vient « enrichir » le couple!

Préparer la naissance par le yoga, c’est revenir à sa propre vision de la maternité. C’est voir l’unique et la merveilleuse maman qui naît en nous à chaque grossesse.

Namasté!

Josianne Geoffroy

www.naissanceetconscience.ca

Yoga et Ressources en périnatalités

Leave A Response

* Denotes Required Field