Respirez, vivez ! Découvrez les différentes respirations en yoga…

Savez-vous respirez ? Bien entendu, me répondrez-vous ! Effectivement, la respiration semble être l’action la plus simple qui soit, innée, naturelle, spontanée… Nous savons tous respirer ! Mais savez-vous qu’il existe différentes respirations, dont les bienfaits sont spécifiques et qui peuvent s’adopter à des situations précises ? Dans cet article, découvrez trois respirations que Maryse enseigne aux membres de Souple, Active et Sereine.

Mais tout d’abord, pourquoi la respiration est-elle aussi importante ?

Maryse commence généralement ses cours de yoga par la respiration. La respiration est très importante parce que c’est le prana, notre énergie vitale, l’essence de notre vie. Nous convenons que respirer, c’est vivre ! La respiration a un rôle particulier, puisqu’elle permet de faire la connexion entre votre corps physique et votre mental. Elle permet alors de vous ramener dans le moment présent, ce qui est important dans la pratique du yoga, mais aussi dans la vie quotidienne. Etre dans le moment présent, c’est profiter avec conscience de ce moment précis, sans jugement.

La respiration est également une des rares choses automatiques que vous pouvez contrôler. Avant cela, il est important de l’observer :

« Prenez contact avec votre respiration. Observez la qualité de votre respiration : est-elle superficielle ou descend-elle en profondeur dans votre corps ? Observez la fluidité de votre respiration. Observez la longueur de votre respiration… »

Il s’agit d’une prise de contact avec vous-même, avant de procéder à une étape plus élaborée, comme le contrôle de la respiration.

Dans la pratique du yoga, la respiration est également associée aux mouvements. En contrôlant votre respiration, vous souhaitez répondre aux besoins de votre corps et de votre esprit, en faisant les modifications et améliorations nécessaires pour équilibrer, pour calmer, pour dynamiser, pour purifier, c’est selon vos attentes.

Mais avant d’aborder les différentes respirations, il est intéressant de savoir qu’elle contribue au contact de votre être à ce qui vous entoure, notamment la Terre Mère. Lorsqu’on parle de la relation avec la Terre Mère, on y trouve les notions de protection et de source d’énergie régénérée. Voici des consignes que l’on entend souvent lors d’une posture, d’une relaxation ou d’une centration :

« Respirez… A l’inspiration, puisez l’énergie dont vous avez besoin. A l’expiration, laissez aller tout ce dont vous n’avez pas besoin, retournez-les à la Terre Mère qui les transformera pour vous »

Par exemple, lors d’une centration avant de commencer une activité, la respiration vous aidera à être dans le moment présent, l’inspiration vous aidera à apporter le calme dans votre corps et dans votre esprit et l’expiration vous aidera à évacuer le stress et les dispersions de votre mental. Ces deux mouvements interdépendants – puisque l’un ne peut aller sans l’autre – sont autant des actions paradoxales que complémentaires.

Un autre exemple consiste à exprimer la gratitude dans l’expiration. Une gratitude envers la vie envers ce qui vous entoure. A ce moment-là, au lieu de vous défaire de ce dont vous n’avez plus besoins, vous donnez, vous partagez. Cela montre bien toute la noblesse de la respiration et de l’étendue de la capacité de ce que nous faisons généralement « machinalement ».

La respiration abdominale

respabdo

Comme son nom l’indique, la respiration abdominale consiste à respirer « avec le ventre ». L’inspiration entraine le gonflement du ventre, et l’expiration, le mouvement contraire.

La respiration abdominale apporte des bienfaits tels que le calme du mental ainsi que l’oxygénation et la stimulation du cerveau. Mais elle permet aussi d’améliorer la digestion puisque les muscles de l’abdomen sont stimulés.

D’ailleurs, pour mieux la ressentir, vous pouvez mettre une main sur le ventre et prendre conscience du rythme de votre respiration par ce contact. Compte-tenu de l’endroit ciblé, l’objectif est d’avoir une respiration profonde, lente, qui part de votre bouche et qui arrive jusqu’à ce niveau du nombril, voire le plancher pelvien.

La respiration complète

respcomplete

Comme son nom l’indique, la respiration complète se ressent sur pratiquement tout le corps et par conséquent, beaucoup plus oxygène y entre. En effet, la respiration complète concerne les niveaux de l’abdomen, des côtes et des clavicules. Votre respiration sera comme une vague qui traverse tout votre tronc.

Comme la respiration abdominale, la respiration apporte le calme, d’ailleurs, elle est recommandée avant le coucher pour un sommeil plus efficace. Mais son petit plus par rapport à la première respiration que nous avions vu, c’est qu’elle permet d’augmenter la concentration.

Pour ressentir un contact avec la respiration complète, vous pouvez mettre vos mains sur les zones concernées. Par exemple, une fois, sur le ventre pour prendre conscience de la respiration abdominale, une fois sur les côtes pour prendre conscience des mouvements qui se font à ce niveau et une fois au niveau des clavicules (dans ce cas, mettre les mains en croix), pour prendre conscience du passage de l’oxygène sur le haut de votre poitrine. Bien entendu, vous ne pouvez pas les ressentir avec vos mains en une respiration ! Et c’est souvent la difficulté de la respiration complète, qui nécessite de la pratique avant de pouvoir la maîtriser.

La respiration Kapalabathi

respkapa

Si les deux premières respirations sont présentées dans des modules de centration et pour avoir une fondation solide dans le programme Souple, Active et Sereine, la respiration Kapalabhati est présentée dans un module où l’on développe la vitalité.

Ses bienfaits sont l’augmentation de l’énergie vitale et la stimulation du métabolisme. Elle est donc déconseillée en soirée puisqu’elle vous apportera beaucoup d’énergie ! Egalement, La base est la même qu’une respiration abdominale, mais en plus dynamique et avec une technique plus élaborée, où la longueur de l’inspiration est différente de celle de l’expiration.

Elle nécessite également de la pratique pour pouvoir la maîtriser, sachant qu’elle comporte tout de même des contre-indications importantes et que dans les premiers essais, des sentiments d’étourdissements peuvent se ressentir. Mais une fois apprise, les bienfaits sont extraordinaires, vous pouvez ressentir l’énergie circuler dans votre corps et la puissance s’y installer, prête à aborder vos activités !

Mise en garde

Ces respirations montrent déjà à quel point la respiration peut apporter des bienfaits divers au corps et au mental. Mais il est important de comprendre qu’elles sont basées sur des techniques spécifiques qui peuvent s’apprendre.

Comme pour les postures de yoga,   certaines respirations ne sont pas conseillées aux personnes sujettes à certaines situations médicales ou encore sont déconseillées dans certaines circonstances.

Un article ne serait pas suffisant pour développer les différentes respirations existantes, c’est pourquoi, elles ont été développées chacune dans une vidéo dans Souple, Active et Sereine, au cœur d’un programme complet de yoga.

348

 

Cliquez ici pour découvrir comment devenir Souple, Active et Sereine. Ce sera un nouveau pas vers une vitalité et un bien-être.

 

Namasté.

 

Niriana,  Rédactrice permanente et collaboratrice de Diva Yoga

Leave A Response

* Denotes Required Field