Satya, La véracité et l’honnêteté

par Maryse Lehoux

Je vais vous parler de Satya, un mot en sanskrit qui signifie véracité ou honnêteté. Pour l’instant, c’est l’un des seuls concepts philosophiques que j’ai présentés à mes filles de 5 et 7 ans, parce que je le trouve fondamental.

Satya Lorsque je leur ai présenté, nous avions pris une grande feuille et, ensemble, nous avions déterminé ce qu’est Satya en nous concentrant sur l’aspect d’une relation avec les autres. Voici ce que cela représente pour nous, dans des mots d’enfants :

– Parler gentiment

– Parler avec amour

– Dire la vérité

– Penser à ce qu’on va dire avant de parler

Ensuite, nous avons fait des dessins qui représentent satya et comment on se sent lorsqu’on applique satya dans notre vie. Enfin, nous avions signé notre nom pour dire que nous ferions tous les efforts possibles pour inclure satya dans nos communications.

Dire la vérité toujours et tous les jours est quelque chose de très difficile. Très peu peuvent prétendre le faire. En effet, pouvez-vous dire que vous avez toujours dit la vérité, sans qu’il y ait une toute petite distorsion de la réalité? Difficile, n’est-ce pas?

Est-ce que dire la vérité signifie dire la vérité toute crue, en autant que ce soit quelque chose de vrai? Pas du tout. Sur la feuille de mes enfants, nous avons insisté pour dire qu’il faut se parler gentiment et avec amour. Oui, il y a des choses qui se doivent d’être dites: nos sentiments, nos émotions, nos peurs, etc. Toutefois il y a une façon pour les dire, que ce soit à notre conjoint, nos enfants, un collègue de travail difficile, un commis déraisonnable, etc.

La prochaine fois que vous vous trouverez dans une situation où il est important que vous disiez la vérité, mettez-vous à la place de cette personne et parlez-lui comme vous aimeriez qu’elle vous parle. La vérité est un cadeau important, mais son emballage l’est tout autant.

La vérité face à soi-même

Satya s’applique aussi à soi-même. Il est important qu’on se dise la vérité, avec amour et gentillesse. Les premières fois qu’on choisit d’affronter la réalité telle qu’elle l’est vraiment, qu’on choisit de se dire la vérité, il se peut qu’on n’aime pas cette vérité.

Par exemple, quelqu’un peut penser qu’il fait du bénévolat par altruisme, qu’il est bon avec les autres, qu’il est généreux de son temps, etc. Néanmoins, à un moment donné, il peut se rendre compte qu’il fait ses actions parce qu’il a besoin d’attention et d’amour. Au tout début, il peut lui être très déconcertant de se rendre compte que ses intentions ne sont pas aussi pures qu’il le croyait. Cette personne fera peut-être face à une déception face à elle-même. Deux choix s’offrent à elle: distordre la vérité ou faire face à sa réalité.

En distordant la vérité, on se sent mieux sur le moment. Les vagues sont moins fortes, on se sent plus valorisé. Or, il reste toujours un certain mal-être qui demeure à l’intérieur. La distorsion nous amène à avoir une relation trompeuse avec la réalité. Je suis d’accord, tout le monde perçoit la réalité d’une façon différente. Toutefois, nous avons souvent une tendance à l’embellir ou à l’enlaidir.

La véritéEn faisant face à sa réalité, il est possible d’aller plus loin dans son questionnement. Dans le cas ci-dessus, il est possible pour cette personne d’aller toucher les raisons de son besoin d’attention et d’amour. Les possibilités de croissance personnelle sont alors infinies.

Karine a choisi d’être honnête envers elle-même et de faire face à ses peurs. Elle a aussi choisi de se rendre compte que ses actions ne représentaient pas ses priorités et elle choisit de prendre les moyens qui sont nécessaires malgré les difficultés qui peuvent se présenter.

Je vous invite à faire le même cheminement et à laisser votre conscience s’exprimer en étant honnête face à vous-même. C’est un cadeau que vous méritez vraiment.

 

Votre plan d’action:

– Lors de vos conversations avec les autres, soyez l’observateur de votre communication.

– Observez quelles sont les “toutes petites” distorsions que vous amenez à la réalité, sans vous juger bien entendu.

– Lorsque vous ne parlez pas de votre réalité, observez les sensations à l’intérieur de vous.

– Lorsque vous dites votre vérité, faites attention à l’emballage de votre cadeau. Auriez-vous aimé recevoir un cadeau ainsi emballé?

– Avec votre dialogue intérieur, observez si vous avez une tendance à embellir ou à enlaidir votre réalité.

– Observez l’impact de votre tendance sur la beauté de votre vie.

– Observez aussi son impact sur votre bien-être intérieur.

Leave A Response

* Denotes Required Field